Le Vin Sauvage du Château Monluc

7,30

Chateau de Monluc


 Vin Sauvage  75 cl. 12%

Capture d’écran 2017-02-07 à 23.03.26

EN STOCK : Livraison standard 11 €

Description

Le Vin Sauvage du Château Monluc

VIN SAUVAGE “LE BRUT” DU CHÂTEAU DE MONLUC

75 CL 12% ALC.

Le Vin Sauvage est un vin pétillant dit ‘Méthode Traditionnelle’  de  750 ml proposé à un degré de 12 degrés d’alcool.
A déguster en apéritif classiquement proposé en association avec la Liqueur Pousse Rapière.
Température de service conseillée: 8°C
Cépages  Ugni-Blanc, Gros Manseng
Type :Effervescent

Le Vin Sauvage du Château Monluc

Le Vin Sauvage le Brut du château de Monluc 75 cl 12% alc. Pour ce Brut effervescent d u château  Monluc, dans un premier temps des vins de base sont élaborés à partir des cépages blancs Ugni-blanc et Gros Manseng. Les divers lots obtenus sont élevés, dégustés et assemblés pour donner la Cuvée, assemblage final qui sera mis en bouteille accompagnée de levures et d’une liqueur de sucre, pour une seconde fermentation en bouteille. La fermentation en bouteille permet la prise de bulle. A la fin de cette fermentation, on élimine les levures mortes en dégorgeant la bouteille. On ajoute ensuite ce qu’on appelle la liqueur de tirage pour remettre la bouteille à niveau. La cuvée Monluc Brut appelée aussi vin sauvage est vive en bouche, avec une légère nuance citronnée. Cette cuvée nous offre une bulle, fine et crémeuse qui tapisse le palais sans agressivité.

La Recette du cocktail POUSSE RAPIÈRE, Vin Sauvage

Le Château Monluc & Vin Sauvage

Le Château de Monluc est situé dans la ville de Saint-Puy, au centre de la région Gasconne. Celui-ci a toujours été habité depuis l’époque néolithique et a évolué au cours du temps, en passant de la tour de guet en bois à l’imposante demeure protégée par d’imposants  remparts qu’il est à aujourd’hui. Demeure de Blaise de Monluc de 1500 – 1577, ce capitaine de Gascogne qui s’est illustré au cours de sa longue carrière militaire pour obtenir le titre de Maréchal de France à 74 ans, en remerciement des services rendus aux cinq différents rois de France qu’il a servi.

Maintenant, il est le siège d’un domaine viticole important, d’ou est ‘sorti’  le célèbre Pousse Rapière avec également une production d’Armagnacs, et de vins Côtes de Gascogne avec la gamme Aubaines de Goupil, de Floc de Gascogne et de Liqueurs. Ce domaine est ancré dans la tradition armagnacaise depuis cinq générations de passion et d’innovations avec le Pousse-Rapière et la primauté de production de vins de méthodes traditionnelles dans le département du Gers.
Cinq générations de passion autour d’un domaine enraciné dans un terroir, d’un château au centre de la petite et de la grande histoire de France, et surtout toujours cette fougue, qui était autrefois celle des capitaines gascons, pour vous faire découvrir et apprécier des produits originaux et variés.

UN LIEU CHARGÉ D’HISTOIRE

Le Château de Monluc est un lieu chargé d’histoires. Ce sont plusieurs milliers d’années de cultures et de civilisations que l’on retrouve dans le château et ses alentours…

L’histoire de Saint-Puy et du Vin sauvage

Sur les hauteurs d’une colline, est juché un petit village Gascon : Saint-Puy.

Situé dans le département du Gers, dans la région Occitanie, le village de Saint-Puy fut occupé dès l’époque Néolithique. Il tire l’origine de son nom de Summumpodium et est devenu par la suite Sempuy. Déjà à l’époque néolithique, les hommes avaient choisi de s’établir sur ce promontoire. Plus tard, les romains y développèrent la culture de la vigne. Au Moyen-Age, le village connut tour à tour une possession anglaise puis française.

Saint-Puy, la vigne et les Gascons

À Saint-Puy, petit village gascon, juché sur sa colline, existe un château dont l’origine remonte à plus de dix siècles. Déjà à l’époque néolithique, il y a plusieurs milliers d’années, les hommes choisirent de s’établir sur ce promontoire couvert de chênes. Les haches de pierre polie et les pointes de flèches qui ont été trouvés sur la terrasse attestent de leur industrie et de leurs premiers échanges. Quelques dizaines de siècles plus tard, les Romains développèrent la culture de la vigne, apportant ainsi la richesse à cette région qu’allait devenir la Gascogne. À l’époque médiévale, les Sarrazins passèrent et firent découvrir l’alambic. De plus, les Anglais, occupants repoussés du pays gascon au 14e siècle, virent d’un très mauvais œil le commerce des marchands hollandais. En effet, les bateaux hollandais n’étaient autorisés à franchir l’étape de Bordeaux – ville sous la possession des Anglais – et à remonter la Garonne pour venir charger les vins du Haut-Pays Gascon qu’à partir du printemps suivant la récolte. Il fut alors déjà trop tard pour bon nombre de vins de cette époque, qui, plus ou moins bien stockés, n’eurent la patience d’attendre de longs mois et se trouvèrent abîmés à l’arrivée des marchands hollandais. Ceux-ci eurent alors l’idée de faire distiller une partie de ces vins pour incorporer l’alcool obtenu aux vins restants. Ce vinage avait pour effet de garantir une bonne conservation des vins.

suivez nous sur facebook

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Vin Sauvage du Château Monluc”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.